Press "Enter" to skip to content

Elektricity #9

Tout en restant fidèle à ses principes fondateurs qui sont d’allier découvertes sensibles et grands concerts attendus, Elektricity poursuit pour sa neuvième édition la même trajectoire pop que celle empruntée par sa scène locale. Avec sa belle famille d’artistes réunie, ses invités de marque et ses monuments historiques parés pour l’événement, le festival s’annonce déjà comme une grande fête qui viendra résonner dans la cité des Sacres, voire même au-delà.

Ainsi du 04 au 08 octobre, Reims accueillera tout simplement ce qu’il se fait de mieux et de plus raffiné en termes de musiques actuelles. C’est tout d’abord l’érudition d’Etienne Jaumet qui marquera les esprits puisque l’on retrouvera l’artiste toute la semaine en tant qu’invité de l’édition 2011. A cette occasion, il proposera différentes interventions, seul avec ses machines ou aux côtés d’artistes comme Richard Pinhas, Emmanuelle Parrenin ou encore Romain Turzi.

La programmation fera également la part belle à la très talentueuse scène rémoise puisque Yuksek, accompagné sur scène de Clément Daquin et de Léonie Pernet, viendra présenter son nouveau live dans un théâtre complètement désossé pour l’événement où les fauteuils seront retirés de sorte à laisser place à véritable dancefloor. Le même soir, outre le grand moment d’émotion que risque de susciter le live de Chassol, c’est le sens de la fête belge qui s’invitera aux côtés de la Reims Academy, avec pour dignes représentants de cette « Belgian Touch » : Mustang et The Magician, dont on ne s’étonnerait pas que ce dernier propose un mix à 4 mains accompagné d’un certain Peter…

 Le festival s’accordera également une parenthèse folk avec la venue d’Herman Dune qui viendront défendre leur dixième opus, Strange Moosic et Baxter Dury, le phénomène anglais qui, discret jusqu’alors, voit sa popularité grandir de manière exponentielle.

 Le samedi, à monument exceptionnel, soirée hors norme : le parvis de la Cathédrale accueillera le duo The Shoes qui  jouera accompagné pour la première fois du Penny Loafers Orchestra, comprenant une armée de batteurs, choristes et autres guests bien sentis. Après eux, les anglais de Metronomy viendront prolonger l’été en insufflant les doux airs de leur English Riviera  tandis que Brodinski, l’enfant terrible du festival viendra clore cette neuvième édition sous le regard huit-centenaire des statues de la Cathédrale.

Programme complet

Triangle Magazine vous invite ! Gagnez votre place pour la soirée avec THE SHOES + METRONOMY + BRODINSKI en envoyant NOM + PRENOM à « contact at triangle-magazine.com » avec pour objet « ELEKTRICITY ». Les gagnants, tirés au sort, seront prévenus par mail.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.