Press "Enter" to skip to content

Chromatics, Kill For Love

Il aura fallu 5 ans à Chromatics pour donner une suite au très réussi « Night Drive ».  Le pari pouvait sembler difficile, mais le groupe Portland nous livre un album de synth-pop rempli d’émotions sans aucune fausse note et s’éloignant sans difficulté des clichés cheap et kitch causés par une sur utilisation des synthétiseurs.

D’entrée, les membres de Chromatics nous prouvent encore une fois qu’ils maitrisent parfaitement les codes ésthétiques de la synth-pop mais aussi de la new wave. Pas étonnant lorsque l’on sait que c’est Johnny Jewel qui est  à la production, l’homme derrière Glass Candy, également producteur de Desire et aussi un peu l’âme du label US Italians Do It Better aux côtés de Mike Simonetti.
17 chansons composent ce « Kill For Love »  dont une magnifique reprise du légendaire titre « Into The Black » du songwriter canadien Neil Young sans oublier les deux titres forts de cet album : « Kill For Love » et « Back From The Grave ». Mais ce qui impressionne le plus sur cet album c’est l’homogénéité de la qualité des 17 productions. En effet, inutile de vous faire une review track par track tellement la qualité de celles-ci est parfaite.

Si Kindness nous a clairement mis une claque avec son premier album « World You Need A Change Of Mind » ce quatrième album des Chromatics « Kill For Love » figure lui aussi parmi les meilleurs albums de ce premier trimestre 2012.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Chromatics – Into The Black

Chromatics – Lady

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.