Press "Enter" to skip to content

Discodeine, Discodeine

On les avait aimé en 2010 et on peut déjà dire que c’est un bis repetita qui s’annonce pour 2011. Car après une poignée de maxis réussis, Pilooski & Pentile aka Discodeine livrent enfin leur très attendu premier album : un mélange des genres et des univers parfaitement orchestré.

Loin des codes actuels cet album de Discodeine s’apparente plutôt à un voyage initiatique. A première vue, on connaît l’ensemble des morceaux puisqu’ils sont quasiment tous sortis en maxi quelques mois auparavant : « Singular » et « Falkenberg », « Homo-Compatible » sur le maxi « Joystick »,   »Invert » ou encore « Ring Mutilation » sans oublier « Synchronize » le dernier en date. Mais après écoute, c’est certainement ce qui fait la force de ce premier opus. On passe de la disco downtempo à la chicago house en passant par la jackin’ techno tout ça représentant un spectre assez large mais ô combien parfaitement maîtrisé. Ces morceaux cités plus haut, servent alors de « clé » à l’ensemble de l’album. Pour faire simple, cet album se rapproche plus d’une bande originale de film, on sait le duo parisien adepte des compositeurs tels que Gyorgy Ligeti. Enfin, on croise également du beau monde au sein de l’album : Matias Aguayo évidemment qui enflamme le morceau « Singular », Baxter Dury, fils de Ian Dury, qui pose sa voix sur le très bon morceau « DA » et qui en fait une balade pop éblouissante et enfin Jarvis Cocker, ex-leader de Pulp, qui fait de « Synchronize » le morceau néo disco catchy de l’album.

Le duo parisien signe ici donc un premier opus excellent et séduisant avec quelques pépites comme « Singular », « DA », « Antiphonie » ou encore « Grace ». L’album parfait pour cette fin d’hiver et certainement l’un des meilleurs de l’année 2011. Pour les petits chanceux, on vous conseille évidemment la release party à la fin de la semaine (voir l’évènement Facebook).

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Discodeine – Antiphonie

Discodeine – The Light Mix

Tracklist :

Komeda – The Fearless Vampire Killers – Sarah In Bath
Philippe Sarde – César & Rosalie – Après Sète
Jerry Goldsmith – The planet of the apes – Main title
John Williams – Missouri Breaks – Confrontation
James Horner – Aliens 1987 – Bad dreams
Jean-Pierre Decerf – Space authority
Gerhard Trede & His Electronic – B18
Ennio Morricone – Ultimo atto
Daft Punk – Tron Legay – Solar Sailer
Bruno Nicolai – Incertezza
Catherine Howe – Epilogue
Ennio Morricone – Sonny and jed – Sonny
Glenn Branca -The Belly of an Architect – Augustus
Johnny Greenwood – There will be blood – There will be blood
Mr Oizo & Gaspard Augé – Rubber – Crows And Guts
Discodeine – Figures In A Soundscape

Cet article à été écrit le Mercredi, février 9th, 2011 à 13:08 dans la catégorie Musique. Suivez le contenu de cet article avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback à partir de votre propre site.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.