Press "Enter" to skip to content

Kitsuné Maison 7 : Bande son de l’été

La 6è compilation The Melodic One nous avait bien plu et celle-ci est dans le même esprit. La 7è compilation du label Parisien Kitsuné, The Lucky One regorge une fois de plus de petites pépites issues de la blogosphère.

Après 7 compilations on aurait pu se dire que le label allait s’essoufler en sortant des artistes dont on avait déjà vu et entendu les productions des mois à l’avance. Il faut bien l’avouer, la 5è compilation nous avait fait un peu flippé. Mais heureusement la 6è compil’ nous a remis sur les rails d’une bonne compilation signée Kitsuné avec des artistes talentueux encore méconnus mais avec suffisamment de ressources pour durer.
La 7è compilation se veut donc dans la lignée de sa grande soeur en révèlant au grand jour de nombreux artistes talentueux. Je pense en premier lieu au trio Irlandais dont on avait parlé récemment, Two Door Cinema Club qui ouvre l’album avec son single Someting Good Can Work, suivi de l’inévitable remix de Classixx pour Phoenix qui transforme le morceau Lisztomania en une track balearic-disco parfaite pour un set d’Aeroplane. Evidemment Gildas & Masaya n’oublient pas les valeurs sûres avec La Roux et son single In For The Kill, Beni (ex Riot In Belgium), le duo Autokratz remixé par l’hyperactif Rémois Yuksek ainsi que HeartsRevolution autre habitué du label. On peut tout de même lancer un coup de projecteur sur quelques groupes très peu connus dont on devrait pas mal entendre parler dans les mois à venir. En premier lieu le groupe espagnol Crystal Fighters qu’on avait présenté ici il y a plusieurs mois avec leur tube I Love London. Cette fois-ci ils reviennent avec un nouveau single, Xtatic Truth. De très près on ne passera pas à côté de Golden Filter duo New-Yorkais dont on avait également parlé ici. Sans oublier biensûr Chateau Marmont avec son morceau Beagle (excellent d’ailleurs), Chew Lips, James Yuill qui signe un des meilleurs titres de la compilation dans une version editée par Prins Thomas et enfin parce qu’on les aime bien ici, les finlandais de Renaissance Man avec Rythym.

Cette 7è compilation est donc certainement la bande-son de l’été. On y retrouve beaucoup de bons artistes comme d’habitude avec quelques perles évidemment et des nouveaux venus. Sans doute une des meilleures du label qui mise ici sur l’éclectisme en mélangeant les styles ce qui ne deplaît pas.

We Have Band feat. Yullia – Time After Time

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Cet article à été écrit le Mercredi, mai 20th, 2009 à 10:45 dans la catégorie Musique. Suivez le contenu de cet article avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback à partir de votre propre site.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.