Press "Enter" to skip to content

Lissy Trullie

Lissy Trullie, ancienne mannequin new-yorkaise devenue chanteuse, a fait parler d’elle un peu partout ces derniers mois, que ce soit dans les pages de Jalouse ou d’Elle, et bien entendu sur de nombreux blogs. Sa musique, aux accents punk et bercée de sa voix rauque, évoque tout autant la pop anglaise la plus pure que les Strokes, pour notre plus grand plaisir. Si on lui a souvent reproché d’avoir plus de style que de talent, Lissy Trullie a su démontrer, avec son premier EP, qu’il n’en était rien. Nous avons profité de son passage à Lille lors du festival des Inrocks pour lui poser quelques questions, afin d’en savoir un peu plus sur elle et sur ses projets.

C’est à 13 ans seulement qu’elle a écrit sa première chanson, avant même d’avoir reçu sa première guitare, après bien des supplications auprès de ses parents. Loin d’être prétentieuse, elle décrit sa propre musique par une simple phrase : « qu’est ce qu’on ne ferait pas», ignorant ainsi les attentes des critiques et les contraintes en tout genre qui ne pourraient qu’entraver son processus créatif. On l’a beaucoup associée à des artistes comme La Roux ou encore Ladyhawke, mais pour Lissy la ressemblance s’arrête au fait que toutes trois soient des femmes. Même si elle trouve « important que les filles fassent de la musique aussi », elle ne compte pas utiliser cela comme faire valoir. Tant pis pour ceux qui auraient aimé lui coller une étiquette de féministe.

Honnête et reconnaissante, Lissy cite sa mère comme inspiration, et déclare que c’est son père qui lui a donné envie de faire de la musique, grâce à sa « formidable collection de disques et de vinyles ». C’est grâce à son label, Wichita, qu’elle a rencontré Bernard Butler –producteur hors pair et tête pensante de Suede- qui produira son premier album. Butler lui a par ailleurs lancé un challenge qu’elle compte bien réaliser, à savoir orienter sa musique vers un son moins « guitar heavy ». A quoi peut-on s’attendre ? « A un son différent et surprenant ». L’album ne sera, d’après elle, «pas forcément conforme à ce que les gens attendent de moi ».

Autre bonne nouvelle, seul un titre issu de son premier EP y figurera peut être, on aura donc la chance de découvrir des morceaux totalement nouveaux lors de sa sortie. L’enregistrement s’est fait à Londres durant les derniers mois, et le mixage devrait être terminé d’ici quelques semaines. Concernant une date de sortie, Lissy espère voir ce premier LP sortir en février 2010. Et lorsqu’on lui demande si elle a quelque chose à ajouter, elle répond simplement : « tenez vous prêts pour la sortie de l’album». 2010 s’annonce déjà plus qu’excitante musicalement parlant, et Lissy Trullie pourrait se retrouver très bien placée dans les listes d’artistes à surveiller pour cette année.

Lissy Trullie myspace

Lissy Trullie, Boy Boy

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.