Press "Enter" to skip to content

Surkin, USA

Surkin le petit prince de l’electro made in France qui l’a vu exploser en 2007 et 2008 avec Institubes nous livre enfin son premier long format, quatre années après « Action Replay » sorte de mini-album paru uniquement au Japon.

Alors que le paysage électronique a clairement évolué depuis 4 ans Surkin reste fidèle à ses premiers amours : la house tapageuse made in US qui fût le fer de lance des labels tels que Dance Mania. Le natif de Bordeaux ne nous surprend donc pas en nous offrant avec « USA » une vision imaginaire de l’Amérique des années 80 : beats qui claquent, basses redondantes et effets qui tapent. On ne s’ennuie pas une seconde, embarqué dans un voyage qui part à 200 à l’heure dès le début avec « Lose Yourself » en featuring avec Ann Saunderson. Surkin tente même le pari de nous balancer un morceau italo, LA véritable surprise de cet album avec « Love Shot ». Que les fans se rassurent le producteur bordelais a inclus les tubes qui l’ont fait connaître, « Fireworks »« White Knight Two » toujours aussi mortel,  »Rock It » ou encore « Fan Out » et ses futurs classiques (« Silver Springs Anthem » « End Morning ») et le dernier en date véritable bombe dancefloor, « Ultra Light ». Une chose est sûre, « USA » fait partie des meilleurs albums de dance music de l’année.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Surkin – Love Shot

Surkin sera au Magazine Club le 17 décembre prochain avec L-Vis 1990

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.