Press "Enter" to skip to content

Un « vandale de qualité » au musée

Suite à sa mystérieuse fermeture de quelques jours, le Bristol Museum &Art Gallery a révélé une impressionnante exposition de Banksy. Figure emblématique du street-art, Banksy passe outre les rues pavées et les galeries d’art pour une collaboration unique avec le musée de sa ville natale. Une centaine d’oeuvres, dont la plupart sont inédites et réalisées à l’occasion de cette exposition, envahissent pour la première fois le lieu. Et comme si les trois salles entièrement dédiées à ces travaux ne lui suffisaient pas, Banksy incruste par touches ses oeuvres dans les collections du musée en remplaçant toiles, sculptures et installations. Le visiteur part ainsi à la recherche de ces pièces dispersées, scrutant les salles pour dénicher les travaux du graffeur.

« Vandale de qualité », comme il se plaît à dire, Banksy frappe un grand coup et passe un cap en s’exposant dans une structure institutionnelle, totalement en décalage avec ses oeuvres subversives et irrévérencieuses. Son humour incisif et ses compositions audacieuses dénoncent les fléaux de ce monde, les faits de société et les dérives politiques. Son style révolutionnaire et sa transgression des règles choquent et provoquent. Pourtant, Banksy est reconnu et admiré, comme un personnage mythique de la scène graffiti, un héros moderne allant à l’encontre des conventions établies.

Banksy vs Bristol Museum
13 juin – 31 août
Entrée gratuite

Trailer de l’exposition disponible ici.

Cet article à été écrit le Vendredi, juin 26th, 2009 à 12:23 dans la catégorie Trends. Suivez le contenu de cet article avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback à partir de votre propre site.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.