Press "Enter" to skip to content

The Bewitched Hands : L’avenir pop

The Bewitched Hands On The Top Of Our Heads se pourrait bien d’être le prochain grand groupe de pop Français. On avait pu découvrir ce septet originaire de Reims sur le maxi de Yuksek et sa superbe reprise de Tonight. Or c’est avec surprise que l’on découvrait lors de leur passage à la Cave aux poètes un show très orienté rock et donc bien plus entraînant. Il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour tomber amoureux de ce groupe.. seulement l’écoute de The First Of The Non Electric Side (le premier album auto-produit) qui m’a beaucoup fait penser aux Beatles (oui j’ose) pour la simplicité et la qualité des chansons.

F : Hello les Bewitched. C’était la première fois que je vous voyais en live et j’ai pris une sacrée claque. Comment arrivez-vous à avoir une si bonne alchimie ensemble ? Pouvez-vous nous raconter vos débuts ?

B : L’histoire remonte à deux ans lorsque nous avions chacun des groupes respectifs. On se connaissait tous depuis très longtemps et on se disait que c’était cool de jouer ensemble. Du coup, les Bewitched c’était un peu un groupe récréatif et puis petit à petit tout ça a pris une autre tournure et chacun a laissé son groupe pour rejoindre définitivement les Bewitched Hands.

F : Vous attendiez vous à être si vite propulsés avec la cover de Tonight ?

B : Non du tout, on s’y attendait pas. C’est vrai que les choses ont pris très peu de temps après la reprise du titre de Yuksek. Surtout après les Trans’ où on a eu beaucoup de dates qui sont tombés.

B : Pour l’instant ce qui est cool c’est qu’avec le groupe il n’y a jamais eu de temps mort. Même quand on jouait dans la région pour nous c’était sympa et puis après avec la reprise de Yuksek, tout est allé très vite.

F : Vous avez sorti un premier album The First Of The Non Electric Side. Pourquoi l’avoir sorti qu’à Reims ?

B : C’est pas qu’on ne voulait ou pouvait pas le sortir autre part qu’à Reims mais c’était une auto-production qu’on avait fait avec Ben. Sur cet album se trouve des morceaux qu’on a enregistré tard le soir complètement bourré. En fait sur ce disque tous les morceaux que tu entends entre la création et l’enregistrement y a que 10 minutes. C’est ça qui nous intéressait. Il y a un truc immédiat entre création et réalisation.

B : On cherchait pas à ce que ça soit diffuser réellement on voulait simplement avoir une trace.

F : Pourquoi avoir choisi April 77 Records pour sortir votre premier maxi ?

B : On trouvait que ça nous correspondait. Ce qu’ils avaient déjà sorti est plutôt dans l’esprit où l’on se trouve, nous. On aimait bien le concept de sortir un 45t chaque mois et ce premier maxi est vraiment notre première grosse sortie en tant que Bewitched Hands.

F : D’autres sorties de maxis sont prévus dans les mois prochains ?

B : Y a un maxi qui est prévu pour Septembre/Octobre qui sortira chez Savoir Faire notre label. Et notre album devrait sortir vers Janvier/Février 2010.

F : En parlant de l’album, Yuksek & Guillaume seront à la production ?

B : Oui, Guillaume de The Shoes.

F: Quelles sonorités voulez-vous donner à l’album ? Plutôt folk comme au début ou rock comme ce soir ?

B : En fait, on a pleins d’influences différentes. C’est pour ça qu’on a choisi d’enregistrer l’album chez nous. Tout le mixe se fera par Pierre et Guillaume.

B : Ce qui est bien c’est qu’on habite tous à Reims, on est voisins donc on se voit régulièrement. Ce qui est cool avec G. c’est qu’il a une vraie culture pop donc on se comprend vraiment quand on parle de sons. Pierre c’est différent car il est plus dans la production, le côté dynamique et rythmique de la chose. C’est l’aventure des potes.

F : C’est vrai, car à l’époque on parlait beaucoup de Versailles avec Air, de Crécy, Gopher, Phoenix et maintenant on voit qu’à Reims il se passe quelque chose.

B : Oui, ça nous étonne. Mais Reims c’était une ville morte pendant pas mal de temps, puis pleins de projets ont émergé. Pleins de trucs concrets sont nés. C’est un peu le hasard, je pense qu’il y a d’autres villes en France où il se passe des choses mais qui sont moins exposées.
F : On retrouvera des collaborations sur cet album ?

B : C’est un peu tôt pour le dire. Mais je pense pas car on a déjà du mal à choisir les morceaux qui vont être sur l’album donc pour l’instant c’est pas prévu.

F : On retrouvera justement des morceaux d’Electric Side plus aboutis ?

B : Oui oui c’est prévu, il y aura quelques nouvelles versions.

F : Et vos prochaines de dates ?

B : Montreux Jazz Festival, le festival Le Rock dans tous ses Etats à Evreux et ont fait la tournée des Inrocks Indie Club en Octobre. On cherche pas à faire une grosse tournée maintenant. On attend l’album.

The Bewitched Hands – The End Of The Night

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Bonus exclu, une reprise d’Happy With You par les Enfants Terribles !

The Bewitched Hands – Happy With You (We ARE ENFANT TERRIBLE Cover)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

The Bewitched Hands – Happy With You live @ Transmusicales de Rennes

Cet article à été écrit le Vendredi, juin 19th, 2009 à 11:24 dans la catégorie Featured, Musique. Suivez le contenu de cet article avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback à partir de votre propre site.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.